darder

Deux faits marquants dans cette journée, tout d'abord la première défaite de la saison des parisiens. Au delà du résultat, c'est surtout la manière qui interpelle. Leur première mi-temps fut en dessous de tout. Pressing haut, décomplexés, les lyonnais ont peut être donné des idées aux autres équipes de Ligue 1 mais aussi à Chelsea. Dans le bas du classement, les jeux semblent faits pour Toulouse qui s'est incliné au cours d'un scénario incroyable contre Rennes. 

Ca y' est l'ogre est tombé, il aura donc fallu attendre la 28ème journée de ce championnat pour voir le PSG subir son premier revers. Il le doit autant à la bonne prestation lyonnaise que par son non match. La compo de départ avait tout de l'équipe type hormis au milieu de terrain ou Rabiot et Stambouli étaient alignés. Et comme à chaque fois que c'est le cas, cela s'est rapidement vu. L'OL à pressé haut et récuperait le ballon très facilement, profitant de la molesse parisienne. Comme cela n'était pas suffisant, Thiago Silva s'est fait enrhumer par Darder sur le superbe second but lyonnais. La première période fut un calvaire pour Paris et on attendait fort logiquement que Blanc sorte les joueurs cités. Mais une fois de plus, il a tardé. Le but de Lucas était illusoire, Ibra avait décidé de marcher, VDW lamentable... Tout était réunis pour perdre. Surtout contre un adversaire qui avait envie et qui à retrouvé de la cohésion. Cependant, la Rédac ne pense pas que cette défaite soit inquiétante. Le PSG retrouvera en C1 les cadres manquants, Marquinhos sera probablement aligné à droite et l'envie sera tout autre. 

Comme dit en intro, Toulouse à presque les deux pieds en Ligue 2. Tout semble dorénavant l'indiquer: 10 points de retard sur le 17ème et un scénario catastrophique pour eux. L'adversaire du week end semblait idéal pour se redonner un ultime espoir. Depuis l'arrivée de Courbis sur le banc rennais, les bretons étaient en dessous de tout, ne marquant aucun but hormis 2 csc. Après l'ouverture du score de Ben Yedder en milieu de seconde période, les violets devaient lancer l'opération survie dans les semaines suivantes. Ce n'était sans compter sur le coaching du désormais ex entraineur toulousain: sortir Ben Yedder... Bien sur, il fallait désormais bétonner et conserver le résultat. En 3 minutes, les toulousains ont été punis par Dembélé et Grosicki. Quelque part, le foot à sort vainqueur et le Tef retrouvera la L2 dans quelques semaines. Cette déroute est le résultat d'années de gestion catastrophique d'Olivier Sadran. Après avoir été omniprésent lors des premières années de son mandat, il s'est ensuite totalement effacé. La Rédac n'a d'ailleurs pas le souvenir de l'avoir vu ou entendu depuis des mois jusqu'à son intervention d'après match ou il a annoncé la démission de son entraineur. Le passage de Toulouse en Ligue 1 restera marqué par l'emergence d'un Gignac, Ben Yedder, la renaissance de Carrasso, quelques bons coups comme Elmander.

Ce championnat marche sur la tête et en est presque ridicule. Après 28 journées, le 17ème, Reims est à 10 points du troisième, Lyon. Tout le monde peut battre tout le monde, peu importe les formes et dynamiques du moment. Illustration avec Caen qui bat un Sainté peu inspiré. Bordeaux à encore pris une rouste contre un mal classé et Monaco s'en sort encore miraculeusement avec un point à Nantes. Comme quoi, il y a des choses qui ne changent pas dans cette Ligue 1. 

 

Pour débattre ou simplement pour nous soutenir, rejoignez nous sur notre page facebook: http://www.facebook.com/laredacdufoot

Suivez nous également sur Twitter @LaRedacduFoot

Crédit photo: leprogres.fr

La Rédac du Foot

JL