thauvin-10-minutes-et-un-carton-rouge_171308

Soyons clairs et concis pour une journée de Ligue 1 qui fut boudée dans les stades malgré plusieurs rencontres prolifiques en buts et aucun match nul à déplorer. Crispation et technique défaillante, il y avait des enjeux en ce milieu de semaine et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il valait mieux jouer à domicile. 

Tombeurs respectivement de Montpellier et Rennes, Marseille et Saint Etienne auront été les seules formations à s’imposer à l’extérieur. Une perf’ notoire sur le plan comptable puisqu’elle maintient les deux heureux du jour dans la course au podium mais un visage peu reluisant si l’on s’intéresse au contenu des prestations offertes. On aimerait le voir disparaitre, seulement le fameux petit 1-0 classique dont tout le monde se contente est malheureusement toujours bien présent. 

Insatisfaits, exigeants, on aurait pu mettre l’accent sur le retour au combien discret de Florian Thauvin dans notre championnat mais nos préoccupations sont ailleurs et font l’objet d’une réflexion redondante. 

En effet, la question devient récurrente mais loin du fatalisme, que dire du manque de cohérence, de hiérarchie qui émerge dans notre championnat ? On le sait, le PSG est insatiable et fera cavalier seul jusqu’à la fin de la saison. Cette fois-ci, avec un onze de départ ramanié, les hommes de Laurent Blanc auront entretenu leur position de monarque en giflant l’audacieux collectif Lorientais sur le score de 3-1. Une domination outrancière qui laisse place aux incertitudes et à un jeu de chaises musicales qui ne nous amuse plus. 

Il y a bien Monaco qui cultive la gloire de s’accrocher à sa place de dauphin en s’étant mis hors jeu dans les autres compétitions mais derrière ce symbole d’ambition, rien ne semble émerger. C’est le néant ! 

Pas moins de neuf clubs sont encore dans la lutte crédible pour le podium. Cette semaine, c’est Nice qui rafle la troisième marche grâce à un numéro de soliste plutôt chanceux d’Hatem contre Toulouse. Une place acquise au détriment d’Angers qui est désormais 4ème à deux longueurs après s’’être incliné sur les terres rémoises. Ils avaient pourtant ouvert le score... 

Dans une normalité affligeante, Lyon renoue avec le gout de la victoire en championnat en corrigeant Bordeaux sur le score de 3-0. Lacazette auteur d’un doublé tente de maintenir sa valeur marchande pour la fin de saison tandis que le FCGB est de nouveau stoppé dans son élan après sa bonne prestation du weekend dernier. Les deux formations pointent désormais à 6 unités du podium. 

Enfin tout en bas, il semblerait que les carottes cuisent à petit feu pour le TFC. En s’inclinant dans l’Allianz Riviera, la bande à Ben Yedder a peut être validé son ticket pour accompagner Troyes en Ligue 2. Vous aurez noté que la formule est au conditionnel, cette saison il vaut mieux prendre les convictions avec des pincettes…

 

Pour débattre ou simplement pour nous soutenir, rejoignez nous sur notre page facebook: http://www.facebook.com/laredacdufoot

Suivez nous également sur Twitter @LaRedacduFoot

Crédit photo: footmercato.fr

La Rédac du Foot

JA