1172661_j4-saint-etienne-dnipro-dniepropetrovsk-3-0-SAINTETIENNE-JOIE-051115-293474_660x316p

Concrètement, le bilan en Ligue des Champions est désolant. Sur le fond, nous avons eu le droit à deux défaites mais notre analyse sera nuancée tant les copies rendues par le PSG et l’OL furent différentes. 

Mardi soir, pris dans le marasme d’une ambiance aussi illusoire que médiatique, nous attendions une perf’ du PSG à Santiago Bernabeu. Notre constat sera celui de l’amère paradoxe d’une rencontre qui au coup de sifflet final laissera des regrets. En effet, la vérité du résultat nous poussent à affirmer que les parisiens ont raté l’occasion de prendre la première place de leur groupe pourtant le contenu de leur prestation est loin d’être à jeter. Sur le jeu, peu de choses sont à reprocher au PSG tant les parisiens se sont montrés à la hauteur de l’évènement. Quant à l’ouverture du score des madrilènes, elle alimentera le débat sur une nouvelle bévue de Trapp. Sans chercher à le disculper, nous éviterons de nous prononcer sur la question puisque Blanc le maintiendra à son poste et le jugera certainement lors des huitièmes de finale. Finalement sans être extraordinaire, le Real gagne 1-0 et Benitez aura rappeler à Blanc qu’il ne suffit pas de dominer, d’avoir la possession du ballon. L’important en Ligue des Champions reste l’efficacité. N’est-ce pas Edinson ? 

Pour être honnêtes, nous n’attendions pas monts et merveilles de la part de l’OL le lendemain mais de là à imaginer une défaite de la sorte... Les lyonnais se inclinés 2-0 dans leur enceinte contre une équipe du Zénith en promenade. A l’issue du match, H.Fournier préfera mettre en avant la performance d’Hulk pour masquer la faiblesse d’un collectif qui s’épargne le pilori en profitant de sa deuxième place en championnat. Pourtant, l’institut de JMA inquiète lorsque l’on constate que les recrues internationales ( Valbu, Mapou) ne sont que des coups de com’ et que le meilleur buteur de Ligue 1 de la saison dernière n’est pas au niveau LDC. Derniers de leur groupe, qu’elle semble loin l’époque où nous nous félicitions de la politique de formation du Rhône. Bientôt nous serons réduits à parler d’exploit si l’OL accroche un ticket pour la C3. Consternant… 

Passons à l’Europa où aucune catastrophe n’est à déplorer si l’on s’intéresse strictement aux résultats de nos quatre représentants. Peu coutumiers du fait, notre plus grande satisfaction sera à mettre au crédit des stéphanois qui se sont offerts leur match référence sur la scène européenne. Mis en confiance par leur succès il y a 15 jours, les hommes de Christophe Galtier ont récidivé avec la manière en s’offrant une belle victoire sur le score de 3-0. De la maitrise, du sang froid, de la prise de risque et toujours cette solidité défensive. On ne s’enflamme pas mais sans mauvais jeu de mots, il faut parfois savoir s’incliner. 

Nous saluerons aussi la performance de l’OM qui s’est imposé 1-0 contre Braga grâce à l’homme en forme N’koudou. Alors certes les olympiens ont gâché un bon nombre d’occasions mais il serait déplacé de faire la fine bouche par les temps qui courent. Nous retiendrons ainsi que les hommes de Michel retrouvent un semblant de stabilité et qu’ils entretiennent l’espoir de se qualifier pour les seizièmes de finale. 

Enfin, pour contenter notre dose habituelle de déception, il fallait se diriger vers les performances de Monaco et de Bordeaux qui auront hypothéqué leurs chances de qualification en jouant le mimétisme du 1-1. Pour le folklore, les bordelais cultivent leur mauvaise passe en ayant réussi à concéder le nul  à 30 secondes du coup de sifflet final et puis que dire des monégasques qui auront réalisé l’exploit de revenir au score contre le grand Qarabag d’Azerbaïdjan… 

On se retrouve lundi pour le 13ème acte de notre feuilleton préféré. En attendant, au sein de La Rédac, nous évoquions les satisfactions de la saison dernière. En période difficile, on se raccroche aux souvenirs..

 

Pour débattre ou simplement pour nous soutenir, rejoignez nous sur notre page facebook: http://www.facebook.com/laredacdufoot

Suivez nous également sur Twitter @LaRedacduFoot

Crédit photo: les échos.fr

La Rédac du Foot

( J.A )